Le groupe Renault est devenu membre de SoL France suite à sa participation aux 20 ans de notre association. Patrick Benammar, directeur Learning & Development du groupe Renault, nous explique pourquoi Renault s’est engagé dans une démarche d’organisation apprenante et ce qu’il trouve au sein de SoL France.

Comment as-tu connu SoL France?

Le groupe Renault avait déjà des liens avec SoL France : Yasmina Cuvilliers et Isabelle Corbe, consultantes membres de SoL étaient intervenues chez Renault Digital et Serge Yoccoz, ancien directeur général de Renault Digital était impliqué dans les activités de SoL.

Yasmina nous a proposé de participer aux 20 ans de SoL France. Nous avons réservé une dizaine de places pour cet événement et Renault Digital a organisé un atelier. Notre objectif était de fédérer en interne l’ensemble des initiatives autour de l’organisation apprenante et d’échanger des pratiques avec d’autres organisations et d’autres personnes impliquées dans des démarches similaires, au-delà des entreprises.

Participer aux 20 ans de SoL nous a permis de comprendre comment progresser dans notre démarche d’organisation apprenante. Derrière chacune des 5 disciplines développées par Peter Senge, nous étions capables de mettre au minimum un élément d’action de notre quotidien. Finalement, nous ne partions pas d’une page complètement blanche ! Après cet événement, Renault a adhéré à SoL France.

Quelle place prend l’organisation apprenante dans le groupe Renault ?

L’organisation apprenante est une direction stratégique du groupe Renault, une réelle ambition. Renault Digital, qui réunit plus de 400 personnes, est devenu pionnière en termes d’organisation apprenante pour l’ensemble du groupe Renault. Après avoir observé comment l’organisation apprenante se mettait en place à Renault Digital, j’ai compris que cette démarche pouvait être étendue à d’autres parties de l’entreprise, en s’appuyant sur des personnes volontaires. Nous avons alors créé un groupe de travail pour préparer les évolutions requises dans la culture d’entreprise et initier des expérimentations concrètes.

L’évolution du marché de l’automobile rend obligatoire la réinvention en permanence. Pour créer de la performance dans la durée, il faut être capable d’être apprenant. Cela nécessite une ouverture d’esprit et un élargissement de nos centres d’intérêt. L’accélération des transformations de nos métiers aboutit à une obsolescence plus rapide des compétences, donc il faut améliorer et développer nos compétences en permanence. Et ce mouvement s’accélère encore plus avec la digitalisation de nos usines et de l’expérience client !

Un grand groupe, ce n’est qu’une connexion de petites unités, mais toutes les équipes n’ont pas la même vie quotidienne. La diversité des profils est impressionnante dans le groupe Renault. Si nous réussissons à engager nos équipes dans une démarche d’organisation apprenante, alors d’autres entreprises de notre secteur pourront aussi le faire.

Qu’est-ce que SoL France apporte à Renault ?

SoL présente l’énorme avantage de faire se rencontrer des organisations qui n’ont pas l’habitude de se croiser. J’ai rencontré des personnes que je n’aurais jamais pu croiser autrement, qui travaillent notamment dans des associations, des collectivités publiques… Le point fort de SoL, c’est le partage d’expériences entre ses membres. Nous apportons à notre tour des retours d’expérience venant d’une grande entreprise.

SoL propose un espace de réflexion qui permet de se déconnecter du quotidien. Nous pouvons prendre du recul pour observer les mécanismes et les déclics qui font avancer une organisation apprenante. Tous les projets en cours sont très intéressants et on sent une bonne énergie pour faire évoluer les choses.

Quand on vient chez SoL, on se retrouve dans un cercle de confiance. Je participe aux cercles des entreprises et j’y trouve toujours beaucoup de bienveillance. Les personnes partagent des choses qu’elles ne diraient pas forcément ailleurs. Chacun présente sa problématique et nous faisons toujours en sorte que chacun reparte après nos réunions avec des idées utilisables rapidement dans son environnement. L’esprit d’entraide et de collaboration est puissant.

Chez SoL, tout le monde apporte sa pierre à notre édifice commun !