Rechercher
  • sophiejuin

Promouvoir les organisations du travail apprenantes

Par Salima Benhamou (Ph.D), économiste à France Stratégie, Services du Premier Ministre.

Avril 2020




La crise épidémique que nous traversons nous invite plus que jamais à réinterroger les modèles organisationnels.

Notre manière de travailler et d’apprendre ensemble (de nos succès comme de nos erreurs), notre capacité à se remettre en question et à sortir des normes et des règles préétablies seront déterminants pour le futur.

Le monde de demain exigera des entreprises comme des administrations des organisations capables d’anticiper les changements, même brutaux, pour rester performantes, voire à prendre les devants. L’apprentissage, la coopération et les conditions de travail, seront essentiels si on l’on souhaite atteindre des objectifs ambitieux : une croissance plus durable, plus soutenable socialement et la plus inclusive possible, c’est-à-dire qui profite au plus grand nombre.

Dans notre étude, nous démontrons à partir des données européennes les plus actualisées que l’organisation apprenante est le modèle d’organisation d’avenir pour la France.

Il est plus adapté pour répondre aux défis d'une ampleur inégalée qui s'annoncent : instabilité croissante de l’environnement, forte complexité, avènement de l’ère du big data et de l’intelligence artificielle, accélération de la chaîne mondiale des valeurs vers des produits à très forte valeur ajoutée….

Après avoir démontré empiriquement que l’organisation apprenante offre de meilleures opportunités économiques et sociales pour les employeurs comme pour les salariés (conditions de travail, développement de compétences, qualité du management, stabilité de l’emploi…,) nous montrons que la France est en retard dans l’adoption de ce modèle, en particulier par rapport aux pays d’Europe du Nord.

Les freins au développement des organisations apprenantes en France ne sont pas que liés à la culture managériale française, encore trop top down. Ils sont aussi liés aux caractéristiques de notre système éducatif et de formation professionnelle qui valorisent encore trop le savoir théorique, le niveau du diplôme et peu l’apprentissage en milieu professionnel, la résolution de problèmes complexes et l’acquisition de compétences opératoires et organisationnelles.

Nous pensons que la construction d’un nouveau paradigme d’entreprise du 21ème siècle devrait passer par une réflexion globale sur les processus de création de valeur dans lequel la participation active des salariés dans l’organisation et l’optimisation de tous les savoirs et de toutes les compétences joueront un rôle essentiel.

De ce point de vue, l’organisation apprenante deviendra une composante déterminante du capital « organisationnel et immatériel » des entreprises de demain.

Les enjeux se situent donc selon nous à plusieurs niveaux. Le premier est de placer la France en position de générer et de soutenir une transformation à grande échelle de son modèle d’entreprise. C’est pour cela que nous plaidons dans nos recommandations pour la mise en place d’un programme ambitieux en faveur des organisations apprenantes.

Le lien vers l’étude de France Stratégie de Salima Benhamou et Edward Lorenz, professeur

d’économie à l’Université Côte d’Azur et CNRS : « les organisations de travail apprenantes :

enjeux et défis pour la France » : https://www.strategie.gouv.fr/publications/organisations-travail-apprenantes-enjeux-defis-france

Le lien vers le podcast de la présentation de l’étude : https://www.strategie.gouv.fr/actualites/podcast-france-promouvoir-organisations-travail-apprenantes

Le lien vers le rapport sur l’Intelligence artificielle et le Travail, remis à la Ministre du Travail et au secrétaire d’Etat au numérique, où l’organisation apprenante est présentée comme le modèle le plus à même à favoriser une complémentarité « vertueuse » homme-machine : https://www.strategie.gouv.fr/publications/intelligence-artificielle-travail ainsi que dans la contribution réalisée pour le G7 lors de la présidence canadienne en 2008, où Salima Benhamou a défendu le modèle de l’organisation apprenante auprès des ministres de l’innovation et du travail : https://www.strategie.gouv.fr/actualites/lavenir-travail-intelligence-artificielle-competences-demain



202004 - FRANCE STRATEGIE - Promouvoir l
Download • 98KB

140 vues
SoL France

Apprendre et agir #Ensemble

WeWork 40, rue du Colisée

75008 Paris

Contact : Elodie MONCLIN

N° de Formation Professionnelle : 11754830075 délivré le 29/04/2012

E-mail: solinfo@solfrance.org

Tél: 06 62 57 78 17 

Recevez nos newsletters
Rejoignez les curieux de SoL 
(gratuit)

© 2020 par SoL France Design by Tinkuy Mentions légales |   

Logo@1x (1).png